Quatuor Akilone

Histoire du Festival des Nuits Musicales de Corps



Chaque été entre le 1er et le 15 août depuis 1989, le Festival des Nuits Musicales de Corps réunit de nombreux mélomanes et artistes de renommée internationale au cœur d’un petit village à l’allure médiévale situé à 937 m d’altitude, entre l’Isère et les Hautes-Alpes, sur la célèbre Route Napoléon.

Saint Eldrade, fit bâtir une magnifique église à Corps, dédiée à Saint-Pierre dans laquelle ont lieu la majorité des concerts dotés d’une programmation haut de gamme et d’une ambiance chaleureuse pour offrir aux festivaliers des moments d’exception.



Repères chronologiques :

1989 : C’est sur l’initiative de Monsieur Gérard Cardin, Maire de Corps et Conseiller départemental de l’Isère — passionné de musique classique — que pris naissance le festival de Nuits Musicales de Corps.

1989 : Monsieur Jean Naubron prend la direction du festival en tant que président. Grâce à son dynamisme, la fréquentation des concerts augmente rapidement.

1996 : Madame Maurycette Francou lui succède. Avec elle, le répertoire s’ouvre à la musique sacrée.

2003 : Madame Marie Zaquine reprend le flambeau, inscrivant son action dans un souci de continuité.

♦ À partir de 2009, sous la présidence de Madame Ginette Barbe, le festival prend un nouvel essor. Une évolution s’effectue parallèlement à des changements importants. La fréquentation des concerts est alors en progression constante ainsi que le nombre de mécènes et de partenaires.

dsc_7284_250_02Dès 2009, un site internet voit le jour.

En 2010, le nombre de concerts passe de cinq à sept. C’est alors que débutent la résidence de trois ans du Quatuor Debussy et la délocalisation de certains concerts.

En 2011, un concert est délocalisé à La Mure. La même année est introduite la première conférence d’avant-concert.

En 2012, l’évolution s’accélère avec un huitième concert (cinq à Corps, un à La Salle-en-Beaumont, un à La Mure et un au Valbonnais), un concert gratuit à l’EHPAD de Corps, trois conférences et une exposition d’art japonais.

En 2013, la délocalisation des concerts dans les communes voisines est maintenue ainsi que les conférences. Une exposition de J.L. Michel Rosset, peintre de la région, sur le thème « Art et Musique Sacré », a lieu dans une salle de la mairie.

En 2014, à l'occasion du 25e anniversaire des Nuits Musicales, neuf concerts ont été programmés, dont une soirée lacustre exceptionnelle sur les bords du lac du Sautet et un concert à Saint-Disdier-en-Dévoluy.

En 2015, et les années suivantes huit concerts seront maintenus au programme des Nuits Musicales de Corps avec délocalisation dans les communes voisines.

En 2016, 2017, 2018, huit concerts étaient au programme des Nuits Musicales de Corps. Au cours de ces trois années seront accueillis Romain Leleu, Nicole Corti, le Quatuor Akilone, le Trio à cordes de Paris, l’Orchestre de Chambre Nouvelle Europe, La Petite Symphonie, Jean Rondeau …

1989-2019 : Nous venons de fêter le 30e anniversaire des Nuits Musicales de Corps. Trente ans qu’un festival de musique classique perdure dans un petit village du Haut-Dauphiné situé sur la route Napoléon ! Ce festival fut une réelle réussite grâce à la qualité et au professionnalisme des musiciens engagés, entre autres, le Quatuor Debussy, Romain Leleu et François Dumont, le Quintette Moraguès, Emmanuel Rossfelder à la guitare et Victor Villena au bandonéon


Aujourd’hui, Corps peut s’enorgueillir d’avoir accueilli des artistes parmi les plus prestigieux : le Quatuor Debussy, l’Orchestre de la Nouvelle Europe, Emmanuel Rossfelder, Claire-Marie Le Guay, François Salque, Pascal Amoyel, Emmanuelle Bertrand, Eric le Sage, Paul Meyer, Lise Berthaud, Romain Leleu, Magali Mosnier, Les Éléments, le Trio à cordes de Paris, le Quatuor Anches Hantées, Jean Rondeau, Victor Villena, le Quintette Moraguès et tant d’autres…

Talents de renommée internationale, œuvres de grands compositeurs, tels sont les maîtres mots du festival des Nuits Musicales de Corps.