Editorial

Dans le sillage du 30e anniversaire célébré avec éclat en 2019, cette 31e édition s’attachera à nouveau à mettre en valeur les plus belles œuvres du répertoire.

Haute en couleurs, facile d’écoute et accessible à tous, la programmation 2020 propose huit concerts organisés autour de deux thématiques principales.

La première offre un certain regard sur la musique romantique à l’occasion du 250e anniversaire de la naissance de Beethoven.

Le deuxième fil conducteur intègre le quatuor, sous toutes ses formes : quatuor à cordes, quatuor de saxophones, quatuor de clarinettes.

Autant d’occasions de rencontres, d’émotions partagées, où les plus grands artistes classiques d’aujourd’hui et de demain seront au rendez-vous.

En ouverture de cette nouvelle édition, les pianistes Jacqueline Barbe et Hugues de Nolly nous feront voyager le long du Danube, en interprétant un programme pour piano à quatre mains mettant à l’honneur la danse populaire.

Le flamboyant et généreux Quatuor Ellipsos partagera avec le public un moment de bonheur et d’enchantement, que ce soit avec leurs saxophones, mais aussi avec leurs propres voix, simplement, à cappella.

Avec une maîtrise fascinante, une richesse sonore exceptionnelle, le Trio Wanderer, auréolé d’une réputation internationale, nous entraînera dans un tourbillon émotionnel intense, à travers un programme romantique essentiellement germanique.

Soulevant l’enthousiasme à chacune de ses apparitions, le très talentueux pianiste François Dumont, au sommet de son art, offrira un programme romantique tout en délicatesse, généreux et envoûtant.

En apportant poésie et profondeur aux œuvres qu’il aborde, le Quatuor Akilone interprètera un programme sensible et passionné, riche en expression, permettant au public de découvrir les multiples facettes de cet ensemble.

Sous la direction de Nicolas Krauze, l’Orchestre de chambre Nouvelle Europe nous invitera à redécouvrir de grandes œuvres du répertoire tout en mettant en valeur les meilleurs jeunes musiciens d’orchestre et solistes d’aujourd’hui.

A la fois pétillant et charmeur, le Quatuor Anches Hantées nous fera partager un moment rare de virtuosité et nous fera découvrir une œuvre récente de Philippe Hersant, dédiée aux artistes.

Deux virtuoses de renommée internationale, la soprano portugaise Raquel Camarinha et le guitariste français Emmanuel Rossfelder interprèteront un programme aux couleurs de l’Andalousie, à la frontière entre musique classique et musique du monde.

L’organisation de ce 31e festival est rendue possible grâce au soutien confiant et chaleureux de nos partenaires institutionnels et de nos mécènes, ainsi qu’aux bénévoles engagés dans l’Association. Qu’ils trouvent ici l’expression de notre profonde reconnaissance.

Cher et fidèle public, nous sommes enthousiastes de partager avec vous ces belles heures de plaisirs musicaux et nous vous souhaitons à tous une magnifique saison.

Ginette Barbe, Présidente

Le mot du Maire


fabien_250_01

« Jamais, depuis qu’existe le festival des Nuits musicales de Corps, le besoin d’une parenthèse musicale aura été aussi pressant.

L’année 2020 a été marqué par la crise sanitaire mondiale et (trop) nombreux sont ceux qui en ont souffert.

Durant cette période terrible de nombreuses initiatives ont vu le jour et les musiciens se sont notamment démarqués. Certains ont utilisé la période de confinement pour composer un air ou écrire une chanson. D’autre ont utilisé les nouvelles technologies pour réunir virtuellement des orchestres et offrir des interprétations aux internautes du monde entier.

Si parfois l’exercice était habituel pour certains musiciens, il était souvent l’expression d’un hommage vibrant pour tous ceux qui étaient engagés dans la lutte contre la pandémie.

Et combien de non musiciens se sont laissé porter par quelques morceaux pour enfin chasser l’anxiété de la journée et des nouvelles dramatiques annoncées par les chaînes d’information.

Enfin arrive l’été dans notre village de Corps avec la promesse des nouveaux concerts proposés par le festival. Alors voici un moyen de chasser pour un moment les souvenirs négatifs de ce début d’année.

Venez écouter un concert à Corps pendant le festival, mais venez un peu plus tôt. Profitez des alentours selon votre humeur, plus contemplative au bord du lac ou plus spirituelle au sanctuaire Notre-Dame de La Salette, puis flânez un moment dans notre village au son des premières notes lorsque les musiciens accordent leurs instruments, il vous reste un moment pour une petite escapade gourmande chez nos restaurateurs et enfin, rendez-vous dans notre belle église Saint-Pierre et laissez-vous bercer par le talent des ensembles sélectionnés cette année encore par le festival des nuits musicales.

Belles soirées !

                                                               Fabien Mulyk, Maire de Corps et Conseiller départemental de l'Isère