Editorial

Chaque été, depuis 1989, le Festival des Nuits Musicales de Corps réunit au cœur de son village un public fidèle et des artistes de renommée internationale. Une programmation de très grande qualité et une ambiance chaleureuse : tout concourt à offrir aux festivaliers des moments d’exception. Cette année encore, nous entendrons un programme mêlant   orchestre, musique de chambre, grands solistes et récitals autour du violoncelle, dans une série de portraits sonores flamboyants.

En prélude au Festival, le Quatuor Ellipsos, reconnu aujourd’hui comme l’un des plus prestigieux quatuor de saxophones dans le monde, rendra hommage à Fernande Decruck, une compositrice du début du XXème siècle, dans un programme absolument magnifique, aux sonorités singulières et chatoyantes.

Invité de prestige de cette 32e édition, le pianiste François Dumont offrira un récital exceptionnel : un instant de grâce, atteignant des sommets de lyrisme et d’expression.

Récompensés par une moisson de distinctions nationales et internationales, les musiciens de l’Ensemble Contraste, instrumentistes et chambristes virtuoses, proposeront un programme consacré à des chefs-d’œuvre de la période classique viennoise, mêlant les charmes de trois instruments d’une même famille, — violon, alto et violoncelle.

Familiers des Nuits Musicales, les pianistes Jacqueline Barbe et Hugues de Nolly, entourés de trois jeunes talents, nous inviteront à la poésie en interprétant quelques-unes des plus belles transcriptions pour piano, pour violoncelle et pour flûte.

Toujours très applaudis au Festival, les jeunes musiciens de l’Orchestre de chambre Nouvelle Europe, sous la direction de Nicolas Krauze, nous feront à nouveau vibrer avec un programme « tout Dvorak », accompagné de la voix du violoncelle, source intarissable d’émotions.

Unis par une profonde sensibilité, Emmanuel Rossfelder et François Salque se donneront la réplique à travers un répertoire où dialoguent la guitare et le violoncelle : un véritable jeu de timbres autour de l’association de ces deux instruments.

C’est au prestigieux Quintette Moraguès que reviendra cette année l’honneur de clôturer le Festival. Avec leur énergie communicative, les cinq solistes à vent nous interprèteront un programme festif, plein de beauté, de virtuosité et de musicalité.

L’organisation de cette 32e édition est rendue possible grâce au soutien confiant et chaleureux de nos partenaires institutionnels et de nos mécènes, ainsi qu’aux bénévoles engagés dans l’Association. Qu’ils trouvent ici l’expression de notre profonde reconnaissance.

Cher et fidèle public, écoutons ensemble ces musiques qui nous ressourcent à l’essentiel.

 Bon festival à tous !

Ginette Barbe, Présidente

Le mot du Maire


fabien_250_01

« Jamais, depuis qu’existe le festival des Nuits musicales de Corps, le besoin d’une parenthèse musicale aura été aussi pressant.

L’année 2020 a été marqué par la crise sanitaire mondiale et (trop) nombreux sont ceux qui en ont souffert.

Durant cette période terrible de nombreuses initiatives ont vu le jour et les musiciens se sont notamment démarqués. Certains ont utilisé la période de confinement pour composer un air ou écrire une chanson. D’autre ont utilisé les nouvelles technologies pour réunir virtuellement des orchestres et offrir des interprétations aux internautes du monde entier.

Si parfois l’exercice était habituel pour certains musiciens, il était souvent l’expression d’un hommage vibrant pour tous ceux qui étaient engagés dans la lutte contre la pandémie.

Et combien de non musiciens se sont laissé porter par quelques morceaux pour enfin chasser l’anxiété de la journée et des nouvelles dramatiques annoncées par les chaînes d’information.

Enfin arrive l’été dans notre village de Corps avec la promesse des nouveaux concerts proposés par le festival. Alors voici un moyen de chasser pour un moment les souvenirs négatifs de ce début d’année.

Venez écouter un concert à Corps pendant le festival, mais venez un peu plus tôt. Profitez des alentours selon votre humeur, plus contemplative au bord du lac ou plus spirituelle au sanctuaire Notre-Dame de La Salette, puis flânez un moment dans notre village au son des premières notes lorsque les musiciens accordent leurs instruments, il vous reste un moment pour une petite escapade gourmande chez nos restaurateurs et enfin, rendez-vous dans notre belle église Saint-Pierre et laissez-vous bercer par le talent des ensembles sélectionnés cette année encore par le festival des nuits musicales.

Belles soirées !

                                                               Fabien Mulyk, Maire de Corps et Conseiller départemental de l'Isère